assurance garage assurance auto

Assurance professionnelle garage

340€ Tarif min. mensuel

Garage couvert par mon assurance habitation 

La voiture est rangée au garage et elle n’est pas utilisée ? Il faut tout de même l’assurer. En effet, la loi exige a minima la souscription d’une garantie responsabilité civile pour les dommages que pourrait causer le véhicule à autrui. Par exemple, s’il a été volé et qu’un accident a lieu avec.

Attention également aux garanties incluses dans le contrat de la copropriété : la plupart prennent en charge les dégâts subis par le copropriétaire et ses biens suite à un incendie ou encore un dégât des eaux. Toutefois, il existe des exclusions comme des produits dangereux qui seraient entreposés dans le garage. Si ces derniers sont par exemple à l’origine d’un incendie, l’assurance de la copropriété risque de ne pas jouer et le particulier ne sera pas indemnisé et devra en plus payer les dégâts causés aux autres copropriétaires de sa poche. Mieux vaut donc être prudent et demander à lire les conditions générales du contrat de la copropriété.

La place de parking ou le garage peuvent être couverts par les garanties de base de votre assurance multirisque habitation. Cette dépendance est à déclarer lors de la souscription ou en cours de contrat en cas d’acquisition du garage a posteriori. Elle sera couverte de la même façon que votre maison.

L’assurance de la copropriété ne couvre pas un box privatif. C’est à vous de prendre vos dispositions pour être protégé en cas de sinistre. Lorsque des objets sont entreposés dans le box, demandez à votre assureur d’ajuster les garanties de votre contrat multirisques habitation en fonction de la valeur des biens stockés dans le box.

Le contrat d’assurance basique couvrant un garage permet d’être indemnisé en cas d’incendie provoqué notamment par une mauvaise manipulation incendiant le local. L’assurance de base couvre également le garage des explosions survenues par exemple dans le cas d’une déflagration d’un véhicule situé dans le bâtiment. Grâce à cette couverture, le propriétaire du garage est couvert en cas de dégâts occasionnés par des catastrophes naturelles, endommagement des machines, accidents électriques, bris de vitres accidentels, vols. Rappelons que ces garanties peuvent faire l’objet d’une extension en fonction des besoins de l’assuré.

Si votre assureur ne veut pas étendre les garanties de votre assurance MRH à votre garage ou box, deux solutions se présentent : soit demander à celui du propriétaire du box s’il ne peut pas également assurer vos propres risques, soit changer d’assureur habitation. En effet, rien n’oblige une compagnie d’assurance qui couvre déjà le logement principal d’un assuré à également protéger un box ou un garage.

Lorsqu’un garage se trouve dans un parking collectif, autrement dit dans une copropriété, c’est en règle générale l’assurance de la copropriété qui joue. En effet, le garage est alors considéré comme une partie commune de l’immeuble. Pour être certain que le garage soit couvert, locataire ou propriétaire doit se tourner vers le syndicat de copropriété, en charge de souscrire les contrats d’assurance de la copropriété. Si tel n’est pas le cas, l’utilisateur du garage devra souscrire une extension de garantie à son contrat multirisques habitation.

Pour le cas d’un logement privé, la plupart des assureurs considèrent le garage comme une dépendance. Le garage et son contenu (biens et / ou véhicule) sont donc assurés dans les mêmes conditions que le logement. Il convient cependant de vérifier que votre contrat couvre bien les dépendances (assurance habitation et dépendances). Dans le cas contraire, il vous suffit de signaler à votre assureur que vous souhaitez assurer votre garage, et il devrait inclure une extension de garantie dans votre contrat.

  • Nombreux sont les automobilistes qui utilisent un box ou un garage pour ranger leur véhicule. Les responsabilités encourues en fonction du statut de propriétaire ou de locataire diffèrent. Quelles différences entre un garage situé à l’adresse du propriétaire ou non ? Qu’en est-il des places de parking ?

Cependant, le locataire et le propriétaire seront tous deux responsables des dommages causés à leur garage et/ou aux biens qui s’y trouvent. Par exemple, si un incendie se produit et cause des dommages à un bâtiment ou à des locaux adjacents. Que le garage soit en location ou en propriété, il est fortement recommandé de souscrire une assurance dédiée. Attention, les règles d’assurance ne sont pas les mêmes selon que le garage en question est une place de parking, un garage isolé ou un garage dans une maison privée.

Si vous avez une assurance habitation, pensez à vérifier si elle couvre votre garage. Et si vous venez d’acquérir un garage, si vous avez construit un garage dans votre jardin ou si vous envisagez d’en louer un, n’oubliez pas d’en informer votre compagnie d’assurance. En fonction de votre situation et du type de garage dont vous disposez, il devrait vous conseiller d’ajouter un avenant au contrat ou vous proposer un contrat dédié.

  • Que votre garage soit attenant à la maison (mais sans communication) ou séparé, il est considéré comme une dépendance de la maison et assuré à ce titre dans le contrat couvrant l’habitation.
  • Mais à ce titre, une réponse ministérielle (Rép. min. n° 00390, JO Sénat du 21.9.17, p. 2919) indique : “il convient de se reporter au règlement de copropriété afin de vérifier que le parking collectif est bien assuré et de vérifier également les conditions du contrat de location d’un emplacement”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *