Les assurances essentielles pour bien démarrer en auto-entreprise

RC DÉCENNALE AU MEILLEUR PRIX

Profitez des meilleurs prix avec les meilleurs assureurs de la construction : Groupama, Allianz, Protect, Fidelidade

Faire une simulation gratuite en 2 minutes :

 

Assurance auto entrepreneur : devis, conseils

Vous êtes un auto-entrepreneur et vous souhaitez assurer votre activité ? D’après la loi, quel que soit votre statut, vous êtes obligé de souscrire à une assurance. En effet, la gestion d’une auto-entreprise doit garantir la liberté. Même si l’adoption de ce statut est le meilleur moyen pour créer et gérer facilement une entreprise, l’auto-entrepreneur ne jouit pas les mêmes avantages qu’une société à responsabilité limitée. Cela signifie que vous êtes tenu responsable des dommages causés à des tiers par le biais de votre activité professionnelle. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de souscrire certaines assurances pour une protection optimale.

L’intérêt de souscrire une assurance pour les indépendants

Le créateur de l’entreprise est le seul et unique responsable de ses activités. Dans ce cas, le lancement d’une activité auto-entrepreneuriale implique de se protéger par le biais d’assurances exigées. La contrainte de prendre une assurance spécifique aux auto-entrepreneurs dérive de l’activité exercée ou de la valeur du matériel.

La souscription à une assurance professionnelle n’est donc pas obligatoire pour tous les types d’activités, mais elle est hautement recommandée. Effectivement, votre responsabilité sera engagée en cas de sinistre ou de dommage matériel ou immatériel, il est important de s’en prémunir pour éviter tout problème.

Les métiers concernés par cette obligation

Ce contrat est obligatoire pour les professionnels qui exercent ces métiers suivants :

  • Les métiers du bâtiment, de la construction et des travaux publics ;
  • Les métiers de l’immobilier : agents immobiliers ;
  • Les agences de tourisme et de voyage ;
  • Les professionnels réglementés comme les experts-comptables, architectes, avocats et assimilés…
  • Le secteur du transport de biens et de personnes ;
  • Les professionnels de la santé ;
  • Les activités liées à l’automobile.

Il est à noter que depuis l’année 2014, les auto-entrepreneurs doivent aussi indiquer sur leurs factures et leurs devis certaines informations comme :

  • Le type d’assurance professionnelle auquel ils ont souscrit au titre de leur activité ;
  • Les coordonnées de l’assureur et du garant ;
  • La couverture géographique de leur garantie.

Les différentes assurances obligatoires pour les auto-entrepreneurs

Il existe plusieurs types d’assurances professionnelles qui peuvent être souscrites pour couvrir un travailleur indépendant. Ce contrat professionnel permet aussi d’obtenir une indemnisation en cas de litige lié à son exploitation ou ses actifs professionnels. Voici la liste des assurances auto-entrepreneurs obligatoires :

La RC Pro ou la Responsabilité Civile Professionnelle

Cette assurance vous couvre en cas de dommages causés à des tiers par le biais de votre activité, que ce soit pendant votre service ou après la livraison d’un produit défectueux, par exemple, suite à une intoxication alimentaire. Celle-ci offre plusieurs garanties pour couvrir divers secteurs d’activités.

L’assurance de responsabilité civile décennale

Souscrire à une garantie décennale est obligatoire pour tout constructeur, entrepreneur, promoteur immobilier, lotisseur, maître d’œuvre, architecte, technicien, bureau d’étude ou ingénieur-conseil. Tous travaux de réparation des dommages pouvant affecter un ouvrage, jusqu’à 10 ans après l’achèvement du travail sont couverts par cette garantie.

La protection juridique

L’abonnement à un contrat de protection juridique est facultatif, mais peut s’avérer indispensable dans certaines situations particulièrement les activités qui présentent des risques de conflit. On peut citer par exemple : le moniteur de ski, traiteur, guide en montagne, chauffeur de taxi, etc.

L’assurance multirisque professionnelle

Pour assurer vos biens et votre activité, vous pouvez souscrire à une assurance tous risques pour bénéficier d’une couverture plus complète. Cette couverture assure diverses garanties relatives aux frais de justice et aux réparations ou remplacements de votre matériel en cas de sinistre. De ce fait, elle prend en charge les dégâts suite à un acte de vandalisme, un incendie, un dommage électrique, un vol, un dégât d’eau…

L’assurance perte d’exploitation

Bien que l’assurance multirisque propose une couverture complète, elle ne couvre malheureusement pas tout. En effet, celle-ci prend juste en compte les frais de réparation, mais non pas la totalité des pertes liées à votre activité. Pour garantir cela, il est conseillé de souscrire une assurance perte d’exploitation. C’est en quelque sorte une garantie complémentaire essentielle à la continuité de votre travail.

L’assurance auto professionnelle

Si vous utilisez de nombreux véhicules pour vos déplacements professionnels ou vous transportez régulièrement des marchandises, l’assurance auto est le contrat adapté. La souscription à cette assurance voiture vous compensera, non seulement des dommages causés sur vous et votre véhicule, mais aussi sur la perte de matériel que vous expédiez à ce jour-là.

L’assurance de votre activité (produits, prestations)