assurance de prêt immobilier est il obligatoire

Assurance emprunteur pour prêt

Lorsqu’une personne obtient un crédit à la consommation, le prêteur assure systématiquement son crédit. Toutefois, si un client souhaite assurer son crédit, il peut décider de passer par un autre prêteur. Le choix peut varier en fonction de la garantie fournie par la banque ou la société de crédit.

En outre, si la banque exige que vous souscriviez une assurance de crédit à la consommation (ou une assurance de prêt personnel si vous souhaitez demander un prêt à la consommation non affecté), cela peut signifier que la banque refusera d’accorder le prêt si vous refusez de souscrire l’assurance. En effet, le prêteur voudra se protéger d’un éventuel défaut de paiement et vous vendre un ensemble prêt assurance plutôt qu’un prêt unique.

Cependant, vous ne trouverez aucune banque ou organisme de crédit en France qui ne conditionne pas l’octroi d’un prêt immobilier à la souscription d’une assurance. C’est le cas lorsque le prêt porte sur une longue période de remboursement et sur un montant élevé. Les banques estiment qu’elles doivent absolument avoir une garantie.

Pour obtenir un prêt, vous devrez toujours souscrire une assurance, soit auprès de votre banque, soit auprès d’un assureur externe. Bien que cela ne soit pas exigé par la loi, les prêteurs ont mis en place des plans pour se protéger contre tout défaut de paiement potentiel.

L’assurance de prêt est-elle légalement obligatoire ?

L’assurance de prêt immobilier obligatoire est un mythe perpétué par les banques et autres prêteurs. En effet, si vous avez contracté un prêt immobilier, vous remarquerez que ce type d’assurance de prêt vous est imposé sans vous demander si vous souhaitez vous assurer, tout comme l’assurance automobile ou l’assurance habitation.

Les taux d’intérêt sont intrinsèquement liés à l’inflation, à la durée du prêt et à votre situation personnelle et professionnelle. Si vous êtes en très bonne position, vous pourrez peut-être obtenir un prêt à 1 %. Cependant, nous ne pouvons pas confirmer que vous obtiendrez un taux d’intérêt de 1%. Demandez aux banques et aux institutions financières de vous proposer leurs offres.

Les emprunteurs peuvent accepter les garanties offertes par leur établissement de crédit pour plus de facilité. Les comparaisons et les changements sont ensuite effectués discrètement une fois le premier anniversaire du contrat passé.

Est-il obligatoire d’assurer son emprunt immobilier ?

Les emprunteurs ne sont pas obligés de souscrire l’assurance de prêt proposée par la banque qui a émis le prêt. Ils peuvent choisir une autre police d’assurance commercialisée par une autre compagnie d’assurance avant de signer l’offre de prêt.

Est-ce obligatoire ?

Selon le dernier Observatoire du crédit aux ménages de la Fédération bancaire française, un ménage sur quatre a souscrit au moins un prêt à la consommation en 2018, soit près de 8 millions de ménages. Parmi eux, plus de la moitié a également souscrit une assurance emprunteur. »

A Banque Casino, la majorité des emprunteurs, entre 60% et 80%, sont assurés », explique Marc Lanvin, directeur général adjoint de l’établissement de crédit.

Ce pourcentage peut sembler élevé. Si l’assurance emprunteur est nécessaire dans le cadre d’un prêt immobilier, elle est facultative pour les crédits à la consommation (prêt travaux, personnel, auto ou encore renouvelable).

Quelles garanties souscrire ?

Le nombre de garanties augmentera le coût de l’assurance prêt (doublement en moyenne entre les garanties DC-PTIA et DC-PTIA-IPT-ITT). Nous vous invitons à comparer attentivement les contrats et à vous renseigner auprès de différentes banques. Cela peut vous aider si vous hésitez entre plusieurs banques. Nous indiquons ci-dessous les garanties requises en fonction de votre situation.

Les autres garanties sont facultatives et peuvent être demandées en fonction de votre banque et de votre profession. Certaines institutions souhaitent compléter la couverture IPT par une couverture IPP correspondant à une invalidité partielle permanente.

En cas de certains événements (décès, invalidité ou incapacité de travail, perte d’emploi), la compagnie d’assurance peut prendre en charge le remboursement de votre prêt.
Décès
Cette garantie couvre votre décès pendant la durée du contrat d’assurance. Que ce soit à la suite d’une mort naturelle, d’un accident ou d’une maladie, le capital restant dû au jour de votre décès sera remboursé au prêteur par l’assureur.