Auto entrepreneur : comment choisir son assurance professionnelle ?

Assurance Multirisque Professionnelle

Assurez les dommages pouvant être causés aux tiers lors de vos activités professionnelles ainsi que vos locaux.

Souscrire une assurance est-il obligatoire en tant qu’auto entrepreneur ?

 L’assurance à contracter pour chaque auto entrepreneur est différente. En effet, elle doit être choisie en fonction de l’activité. Certains métiers peuvent se passer d’une assurance tandis que d’autres y sont obligés. Toutefois, souscrire une assurance est toujours recommandé pour le statut d’auto entrepreneur.

En tant que professionnel, quel que soit votre domaine d’activité, être assuré peut grandement vous sauver. Personne n’est à l’abri d’un quelconque incident qui peut causer des dommages à autrui dans l’exécution de son travail. L’assurance professionnelle auto entrepreneur vous couvre en cas de problèmes.

Les activités soumises à une assurance

La souscription à une assurance est inévitable en auto entreprise pour ces domaines :

  • Les métiers du bâtiment
  • Les métiers en liaison avec la santé
  • Le transport (de personnes et de marchandises)
  • Les métiers liés au tourisme
  • Les métiers liés à l’automobile
  • Les sports et loisirs
  • Le métier d’agent immobilier
  • Les activités juridiques
  • Les agences de voyages
  • Etc.

Les compagnies d’assurances proposent généralement plusieurs types de contrats d’assurance. Pour choisir le type d’assurance qui répond à vos besoins et qui correspond à votre activité, voir assurance professionnelle auto entrepreneur.

Certains entrepreneurs peuvent même recourir à un ou plusieurs contrats d’assurance par rapport à leurs activités.

Un travailleur indépendant qui loue un local pour son activité doit par exemple avoir au moins 3 assurances. Une assurance propre au local, une autre qui couvre la valeur des biens dans le local. Une autre qui assure les dommages qui peuvent survenir à la clientèle. 

C’est également le cas pour un chauffeur de véhicule de tourisme qui travaille à son compte. En plus de son assurance automobile, il doit souscrire une assurance responsabilité civile.

Les 3 grands types d’assurance professionnelle en auto entreprise

Il existe plusieurs contrats d’assurance pour un auto entrepreneur, mais nous allons découvrir les plus répandus.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

Connue sous l’appellation assurance RC pro, ce type d’assurance est obligatoire pour les indépendants qui travaillent dans les secteurs suivants :

  • santé
  • construction
  • entreprises de services
  • association
  • activité juridique
  • commerce
  • restauration et hôtellerie
  • transport
  • Etc.

L’assurance RC pro couvre financièrement l’auto entrepreneur pour les dommages matériels, corporels ou financiers causés à un tiers lors de son activité.

Le coût d’une assurance responsabilité civile professionnelle pour un auto entrepreneur est variable en fonction de son activité. Une moyenne annuelle entre 100 et 200 € est à prévoir, mais le tarif dépend également de :

  • Chiffre d’affaires
  • Métier exercé
  • Garanties choisies

L’assurance garantie décennale

L’assurance garantie décennale est spécifique pour les indépendants qui travaillent dans le secteur du BTP. C’est une assurance obligatoire pour les travaux de construction, de rénovation ou d’extension. En souscrivant l’assurance décennale, l’auto entrepreneur est couvert si des dommages sont constatés après son intervention.

La garantie décennale prend effet à partir de la réception finale des travaux et dure 10 ans. Cette assurance doit être souscrite avant la signature du contrat avec le client. Il est à noter que ce type d’assurance couvre uniquement les dommages qui impactent sur la solidité de l’ouvrage. La garantie décennale couvre également l’auto entrepreneur dans le cas où les dommages causés par ses travaux rendent l’ouvrage impropre à son usage.

L’assurance multirisque professionnelle

L’assurance multirisque professionnelle est l’assurance plus ou moins complète que puisse avoir un auto entrepreneur. En effet, elle regroupe en elle seule plusieurs assurances et garanties qui protègent considérablement le travailleur indépendant à savoir :

  • L’assurance RC professionnelle
  • La garantie décennale
  • La protection juridique
  • La garantie du local professionnel
  • La garantie perte d’exploitation

En plus de ces garanties, l’assurance multirisque professionnelle vous offre une couverture en cas :

  • D’incendie
  • De vandalisme
  • De dommages électriques
  • De catastrophes naturelles
  • De dégâts des eaux
  • De bris de glace
  • Etc.

Certes, ce type d’assurance peut coûter cher pour un auto entrepreneur, mais elle peut être plus intéressante que de souscrire plusieurs assurances.

  • Si un client vous poursuit en justice et que vous n’avez pas d’assurance, vous risquez de devoir débourser beaucoup d’argent de votre poche et de devoir payer toute compensation. Même pour un petit incident, les factures peuvent vite grimper ! C’est pourquoi nous le traitons comme un incident mineur.
    Beaucoup de gens pensent que l’assurance responsabilité professionnelle ne couvre que les risques physiques, mais elle couvre bien plus !
    Risques de dommages corporels
    Risques insignifiants
    • Parce qu’un accident est vite arrivé et imprévisible, il est essentiel de vous protéger par une assurance et ce même si ce n’est pas obligatoire dans votre secteur d’activité. Être assuré est aussi un gage de sérieux face aux clients qui sauront que l’assurance prendra le relais si un problème intervient pendant votre prestation.
  • D’autres professionnels peuvent assumer l’obligation de s’assurer en vertu des dispositions de la loi régissant leurs propres activités, par exemple, les tatoueurs, les agents immobiliers, les services à la personne, etc.