Prix assurance de prêt immobilier

Prix assurance prêt immobilier pour les emprunteurs

D’un point de vue juridique, l’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire, mais aucune banque n’accorderait un prêt immobilier sans cette protection de base. La réglementation vous laisse la liberté de choisir un contrat d’assurance de prêt immobilier, soit celui fourni par le prêteur, soit une alternative d’assurance auprès d’un assureur concurrent.

Lorsqu’ils envisagent de contracter un prêt immobilier, les particuliers se contentent souvent de calculer son taux d’intérêt. Toutefois, le coût d’un prêt immobilier ne se limite pas au taux d’intérêt.

La plupart du temps, la banque ou l’établissement de crédit qui accorde le prêt propose à ses clients de recourir à sa propre assurance de prêt, appelée assurance de groupe.

Toutefois, les emprunteurs ne sont pas obligés de souscrire cette assurance de groupe et la loi Lagarde de 2010 leur permet de choisir l’assurance d’un assureur tiers lors de la souscription d’un prêt, à condition que la garantie soit similaire à celle de la banque.

C’est ce qu’on appelle l’assurance emprunteur individuelle. D’un point de vue législatif, il s’agit d’une délégation d’assurance.

Les contrats proposés par les assureurs externes sont 2 à 4 fois moins chers que ceux proposés par les banques.


Comparez les contrats d’assurance crédit immobilier avec notre outil de comparaison en ligne. En quelques clics, vous pouvez obtenir les meilleures offres et devis sur l’assurance de prêt immobilier du marché en termes de garanties et de tarifs.

Une fois que vous aurez choisi votre assurance, vous devrez remplir un questionnaire de santé. Il est important de savoir que votre état de santé aura un impact sur les conditions et le coût de votre assurance de prêt.

Si vous faites une fausse déclaration à l’assureur lors de votre demande, celui-ci peut décider de rejeter votre demande ou d’appliquer une surprime.

L’assureur aura également le droit de réduire ou même de refuser l’indemnisation en cas de sinistre s’il a connaissance d’une omission ou d’une fausse déclaration.

Pour comprendre les différentes propositions qui vous seront faites, sachez que les compagnies d’assurance proposent systématiquement une couverture pour le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

Dans ce cas, l’assureur rembourse le montant restant dû en fonction de la somme assurée. En cas d’invalidité partielle permanente (IPP) ou d’invalidité totale (IPT), l’assurance vous rembourse sous la forme d’un capital ou d’une indemnité.

La prime d’assurance est prise en compte dans le calcul du taux d’intérêt effectif global (TEG) du prêt. Pour déterminer le coût mensuel de l’assurance immobilière, il suffit de multiplier le montant du capital emprunté par le taux d’assurance et de diviser le résultat par 12 mois.

  • Calcul des cotisations sur la base du capital emprunté


Lorsque cette méthode est utilisée pour déterminer les cotisations mensuelles, celles-ci restent constantes jusqu’à la fin du contrat, car la référence est le capital de départ et non le capital restant à payer d’une année sur l’autre.


Par exemple, si un capital emprunté de 100 000 € sur 15 ans est couvert par une assurance au taux de 0,36 %, il faut multiplier 100 000 par 0,36 % et diviser par 12, ce qui donne à l’emprunteur un coût d’assurance de 30 € par mois. Pour connaître le coût total de l’assurance emprunteur, il faut multiplier le coût annuel (dans notre cas 360 €) par le nombre d’années du prêt, soit dans notre cas 360 € * 15 ans, soit 5 400 €.

  • À partir de 55 ans, les taux d’assurance ont tendance à dépasser 1 % du capital emprunté en raison des risques accrus pour la santé des seniors. Mais là encore, les différences de taux sont importantes. Dans les contrats collectifs, les taux d’assurance varient de 0,90 % à 1,85 % !

Le coût de l’assurance de prêt immobilier peut représenter jusqu’à un tiers du prix total de votre emprunt. Il est donc très important de bien choisir votre contrat d’assurance emprunteur afin d’optimiser ses dépenses.

Nous vous proposons notre calculette d’assurance de prêt immobilier pour simuler vos mensualités d’assurance en quelques clics

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.