Meilleure assurance pret immobilier

Meilleure assurance de prêt immobilier.

L’assurance emprunteur fait partie intégrante du prêt et constitue une garantie. Elle couvre les risques de remboursement en cas de décès, incapacité et/ou invalidité de l’emprunteur. Mais laquelle faut-il souscrire ? Coûts, garanties, résiliation, avantages de la loi Hamon : nos experts répondent à toutes les questions que vous devez vous poser avant de signer un contrat. N’oublions pas la saga judiciaire de l’assurance emprunteur concernant la participation aux bénéfices techniques et financiers pour les assurés ayant souscrit un contrat d’assurance sur la vie.

Quelle est la meilleure assurance de prêt immobilier ?

La meilleure assurance de prêt immobilier dépendra de nombreux paramètres tels que la nature de l’achat, les conditions du prêt, votre âge, votre état de santé, etc.

L’assurance emprunteur est un marché où les tarifs varient – du simple au triple – en fonction de nombreux critères : âge, durée du prêt, état de santé, etc.

Vous n’êtes pas obligé de souscrire l’assurance proposée par la banque prêteuse. Vous pouvez choisir de souscrire une assurance déléguée, c’est-à-dire une assurance auprès d’un assureur autre que la banque.

Assurance emprunteur : 3 minutes pour obtenir le meilleur taux

Veillez à répondre exactement aux questions posées par la compagnie d’assurances afin que le devis qu’elle vous fournit corresponde exactement à votre projet immobilier. Recevez plusieurs taux d’intérêt, mensualités et garanties à comparer en moins de 3 minutes. N’oubliez pas que la garantie du contrat d’assurance prêt que vous pouvez souscrire séparément doit correspondre à la garantie du contrat de groupe de la banque qui vous a accordé le crédit.

– Quelques conseils pour choisir une compagnie d’assurances pour votre prêt immobilier

  • Le délai de franchise est mesuré en jours et correspond à la période pendant laquelle vous ne recevrez pas d’indemnisation en cas de sinistre. Elle commence lorsque le sinistre est déclaré et dépend de votre assureur (généralement 90 jours). Il peut parfois être réduit à 30 jours ou étendu à 180 jours (c’est-à-dire 6 mois).
  • Le prêt peut être couvert en totalité ou en partie. Le pourcentage du montant du prêt couvert par l’assurance en cas de sinistre. Cette quotité s’applique notamment dans le cas des co-emprunteurs, car les banques exigent généralement des emprunteurs individuels qu’ils assurent la totalité du capital emprunté : il s’agit d’une quotité de 100%.
  • Si le taux d’invalidité dépasse 66 % (calculé sur la base d’un barème combinant l’incapacité physique et/ou mentale et l’incapacité professionnelle), l’assureur prend en charge les mensualités du prêt à concurrence du pourcentage assuré.

  • En cas de taux d’invalidité compris entre 33% et 66% (calculé sur la base d’un barème combinant invalidité physique et/ou mentale et invalidité professionnelle), l’assureur prend en charge les mensualités du prêt à hauteur du pourcentage assuré. 
  • – Les activités/exercices pratiqués peuvent être considérées comme risqués.

Attention : L’assurance immobilière peut représenter jusqu’à un tiers du coût total de votre prêt. Veillez à comparer les conseils avec l’offre de prêt.