comparateur assurance prêt immobilier

Assurance prêt emprunteur, comparatif, devis, simulation

Il existe actuellement sur le marché plusieurs produits offrant toutes les options possibles et inimaginables : quotas distinguant les composantes décès et invalidité et garanties IPT et ITT.

La possibilité d’augmenter la garantie d’invalidité partielle, l’assurance des maladies dorsales et psychologiques sans intervention chirurgicale ni condition d’hospitalisation, une option spéciale pour les professions médicales qui permet d’obtenir le solde du prêt en cas d’invalidité professionnelle à 100 %.

Cette dernière a l’avantage d’être disponible, mais elle augmente considérablement le coût et, de plus, son fonctionnement reste limité.

Si vous réalisez un investissement locatif, la banque sera généralement satisfaite de la garantie PTIA DC. Cela signifie que vous serez couvert en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie, c’est-à-dire en cas d’invalidité totale nécessitant l’assistance d’un tiers pour les actes de la vie quotidienne. Si vous souhaitez être mieux protégé, vous êtes libre de choisir une garantie spécifique pour votre prêt résidentiel principal.

La plupart des prêteurs exigent différents types de couverture en fonction de la nature du prêt. Par exemple, dans le cas d’un prêt immobilier, ils peuvent exiger une assurance décès et invalidité pour un investissement locatif, mais ils veulent également une couverture IPT et ITT pour un achat immobilier.

Le délai d’attente est la période de temps spécifiée dans votre contrat d’assurance pendant laquelle le risque d’invalidité n’est pas pris en compte. Bien que la durée de cette période soit déterminée par l’assureur (elle peut être comprise entre 1 et 12 mois), elle doit être inscrite dans le contrat par l’assureur. Ce n’est qu’à l’issue du délai d’attente que vous serez couvert par votre police.

  • La garantie PTIA peut être étendue jusqu’à 70 ans ce qui permet de coller aux exigences de certaines banque telles que la BNP, Le Crédit Agricole ou bien encore la Bred.
  • La garantie PTIA est acquise jusqu’à 70 ans mais la prise en charge de l’TT ou l’IPT prendra fin au 67 ans de l’assuré ce qui posera un problème d’équivalence de garantie CCSF si vous empruntez à la BNP par exemple.

L’assurance de prêt immobilier est donc un contrat qui intervient en cas de décès de l’assuré ou en cas de problèmes de santé graves (accident, maladie ……). Intervention en cas d’accident. En fonction de la garantie accordée, vous serez plus ou moins couvert et donc indemnisé en cas de problème. Pour les achats locatifs, seules les garanties décès et PTIA sont obligatoires, pour les achats résidentiels, il faut ajouter les garanties IPT et ITT.

  • En cas de décès de l’emprunteur, l’assurance verse à la banque le remboursement du capital restant dû à hauteur de la quotité assurée.
  • En cas de maladie ou accident entraînant un arrêt de travail, l’assureur prend en charge les mensualités du prêt à hauteur de la quotité assurée (dans la limite de 1 095 jours maximum soit 3 ans).

Comment pouvez-vous modifier votre assurance prêt immobilière ?


Au fil des ans, diverses lois ont assoupli la législation relative à l’assurance hypothécaire. Il est désormais possible de changer d’assurance emprunteur sans frais, à condition de signer un devis.
Vous pouvez changer d’assurance de prêt gratuitement, soit au cours de la première année de votre prêt (loi Harmon), soit chaque année à la date anniversaire de votre contrat d’assurance logement (amendement Bourquin).

Une offre ciblée en quelques minutes, grâce à notre super comparateur assurance crédit immobilier

  • Comparer l’ensemble du marché vous permet de trouver le contrat au tarif le plus compétitif à garanties égales