Assurance prêt immobilier en cas arrêt maladie

Assurance de prêt en cas d’arrêt maladie

La maladie est couverte par différents types de garanties. Le décès et la PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) sont les deux garanties minimales requises pour l’assurance emprunteur. Toutefois, pour les demandes de prêt en vue de l’achat d’un logement, les institutions financières exigent également une assurance ITT (incapacité temporaire) et IPT (invalidité permanente totale).

S’il s’agit d’un arrêt momentané pour une simple maladie bénigne, l’obtention d’une assurance de prêt immobilier ne pose pas de problème particulier. Toutefois, en cas d’arrêt de travail de longue durée, l’assureur peut ajourner sa décision, ou même refuser d’accorder les garanties ITT et IPT.

La garantie de l’assurance de prêt immobilière ne commence pas immédiatement pendant la période de congé de maladie. Le délai de franchise prévu dans les conditions générales du contrat s’applique jusqu’à la prise en charge du remboursement.

Lorsque seules les garanties décès et PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) sont utilisées pour assurer les prêts immobiliers, les arrêts ne sont pas pris en compte. Cependant, les prêts pour l’achat d’un logement comprennent presque toujours une assurance invalidité totale temporaire (ITT) et une assurance invalidité totale permanente (IPT). En cas d’arrêt de travail, l’assurance invalidité totale temporaire est mise en œuvre en premier lieu. À la fin de l’arrêt de travail, un médecin-conseil déterminera si l’assuré est en invalidité permanente, auquel cas l’assurance IPT prend le relais.

La garantie PTIA couvre l’impossibilité totale et définitive pour l’assuré d’exercer des activités susceptibles de générer des revenus. En outre, il est incapable d’accomplir les tâches de la vie quotidienne (se lever, se laver, s’habiller, manger, marcher) sans l’assistance permanente d’un tiers.

Le contrat d’assurance emprunteur sur le comparateur d’Assuremoi.io propose systématiquement la garantie PTIA, qui inclut la perte d’autonomie, ainsi que les garanties optionnelles ITT et IPT. Avec ces différents types de couverture, chaque assuré est sûr d’être entièrement protégé en cas de maladie, quelles que soient la cause et la durée de l’interruption.

A noter : en avril, l’option ITT inclut l’incapacité d’exercer sa profession (et pas n’importe quelle profession). Une définition plus complète !

En outre, l’irrévocabilité de la garantie permet à l’assuré de rester assuré dans les mêmes conditions, quelle que soit l’évolution de sa situation personnelle ou professionnelle. Demandez des devis en ligne, faites des comparaisons et faites le meilleur choix.

L’ITT est établie lorsque l’assuré est dans l’incapacité de travailler pendant une certaine période en raison d’un accident ou d’une maladie. L’indemnisation n’est accordée qu’en cas d’incapacité totale. En attendant que le client reprenne une activité rémunérée, la compagnie d’assurance prend en charge le remboursement du prêt.

Durée de la franchise : le remboursement des mensualités ne commence pas au premier jour de votre maladie, mais après la période déterminée dans les conditions générales de votre contrat. Dans le cas d’une assurance immobilière, la période de déductibilité est généralement :


  • 30 jours

  • 60 jours

  • 90 jours

  • 180 jours


La période d’expiration moyenne est de 90 jours. Cela signifie que si vous perdez votre emploi pendant trois mois, vos paiements d’assurance prêt ne seront pas déclenchés.
Dans la mesure du possible, choisissez une assurance de prêt dont la période de franchise est inférieure à 90 jours.

La prise en charge de certaines maladies: certains motifs d’arrêt de travail sont exclus comme la désintoxication.

Les pathologies liées au dos ou à la psychiatrie font souvent l’objet d’exclusions du contrat d’assurance prêt. Toutefois, il existe des possibilités des options de rachat d’exclusion dos psy qui permettent la prise en charge de ces maladies sous certaines conditions (conditions d’hospitalisation par exemple).

Comparer afin d’économiser de l’argent sur votre assurance de prêt immobilier :

  • Exemple d’épargne selon le profil de l’emprunteur au 1er mai 2017 : un couple de 31 ans, salariés non-fumeurs, assurés chacun à 100% contre le décès/invalidité, emprunte 150 000 € sur une durée de 20 ans au taux de 2%.
  • Coût moyen de l’assurance recommandée par la banque : 16 800 € sur la durée du prêt (soit 0,96 % de TEG pour ce couple).
  • Coût total de l’assurance emprunteur avec Assuremoi : 5 526,90 € sur la durée du prêt (soit 0,32 % de TEG pour le couple). Cela représente une économie de 11 273,10 € par rapport à l’assurance de prêt proposée par la banque.