Assurance prêt immobilier

Assurance prêt avec des problèmes de santé

Vous avez la liberté de chercher un autre contrat d’assurance que celui proposé par votre banque soit en vous adressant directement à un ou plusieurs assureurs, soit en faisant confiance à un courtier spécialisé.

Comment fonctionne l’assurance de crédit immobilier ?

La loi vous permet de changer d’assurance emprunteur sans aucun frais dans les 12 mois suivant l’émission de l’offre de prêt si vous l’avez signé depuis le 26 juillet 2014. Apportez à votre banque un contrat d’assurance emprunteur avec des garanties équivalentes à celles de votre contrat et elle ne pourra en aucun cas vous pénaliser . Les conditions du crédit resteront les mêmes et aucun frais ne seront appliqués.

La banque aura 10 jours pour vous formuler une réponse. La non équivalence des garanties est le seul motif de refus. Si votre offre de prêt a été signée avant cette date ou si vous avez dépassé le délai des 12 mois, contactez nos conseillers spécialisés. Nos conseillers peuvent même prendre en charge gratuitement les formalités de changement d’assurance.

 

Qu’est-ce qu’un risque aggravé de santé ?

 

Les compagnies d’assurances qui ont aussi comme spécialités d’assurer les personnes malades vont établir des contrats avec une cotisation étudiée selon chaque cas de figure. Il existe donc des assurances de prêt cancer, hypertension, diabète, sida ou bien d’autres. La situation financière, le montant et la durée de l’emprunt sont pris en charge pour la déterminer de même que l’âge de la personne au moment de la demande.

Il est recommandé de faire une déclaration complète de toutes ses pathologies car le questionnaire médical sera alors la référence sur laquelle l’assureur va se baser pour indemniser. Si la maladie en question a bien été annoncée précédemment, l’assurance joue son rôle de façon classique et va prendre en charge l’assuré dans les conditions inscrites au contrat et conclues entre les deux parties. L’assureur sera donc rassuré de posséder une bonne assurance de prêt.

Tout comme une personne malade, les fumeurs sont également des profils risqués pour les compagnies d’assurance. D’un assureur à l’autre, les grilles de tarification peuvent être vraiment différentes donc il est très important de comparer les offres. Certains assureurs ne font pas de distinction entre les profils fumeurs et non-fumeurs et assuremoi.io propose ce type de contrat dans son comparateur !

De graves problèmes de santé ont mis en péril des projets immobiliers entiers. Entre le refus de l’assurance prêt et les coûts supplémentaires, les personnes présentant des « risques de santé aggravés » se retrouvent souvent dans le besoin. Mais il existe une solution : la convention AERAS.

La convention établit un troisième niveau d’examen en cas de refus de couverture et vise à permettre à ceux qui présentent un risque pour la santé d’obtenir une assurance prêt personnel.

  • Un « risque accru » est un événement que l’assuré est statistiquement plus susceptible de subir que d’autres. Une personne assurée est considérée comme un « risque accru pour la santé » si son état de santé a évolué de telle sorte qu’elle a une espérance de vie plus courte, est temporairement incapable de travailler ou est plus susceptible de souffrir d’un handicap.
    La Convention AERAS, qui a été modifiée à plusieurs reprises, contient essentiellement des dispositions qui prévoient des prestations selon diverses conditions (âge, montant assuré, ressources) en faveur des personnes dont la demande d’assurance est rejetée, des limitations de couverture sont imposées ou des primes d’assurance médicale supplémentaires sont offertes en raison de leur état de santé.

    • Le « droit d’être oublié » après un cancer
      Aujourd’hui, pour les cancers plus de 10 ans après la clôture du plan de traitement, l’assureur ne vous demandera pas de fournir des informations médicales liées à cette pathologie. Si le cancer a été diagnostiqué avant l’âge de 18 ans, la période est encore réduite à cinq ans. Ce droit à l’oubli permet aux anciens patients d’accéder à l’assurance prêt et s’applique à cinq types de cancer (sein, testiculaire, mélanome de la peau, utérin et thyroïde) et à l’hépatite C.
    • Qu’est-ce que l’assurance de prêt immobilier ?

La garantie Décés est un élément obligatoire de tout contrat d’assurance emprunteur. En cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie, la compagnie d’assurance rembourse le capital restant dû à votre établissement bancaire et permet aux proches de l’emprunteur de pouvoir profiter du bien immobilier.

La garantie invalidité permanente partielle signifie que l’emprunteur ne peut plus exercer l’activité rémunérée mentionnée sur le contrat d’assurance emprunteur. Si cela est le cas, l’assureur rembourse une part des mensualités fixée proportionnellement au taux d’invalidité dans la limite de la quotité assurée si l’invalidité est comprise entre 33% et 66%.

Remarquez bien que j’emploie le terme « solution d’assurance ». Trouver une solution d’assurance ne signifie pas pour autant que cette solution est celle qui correspond à la case de votre banquier. Lui sa case c’est une garantie d’assurance emprunteur DC PTIA IPT ITT et qui plus est satisfait les exigences CCSF du dit établissement que vous avez sélectionné. Ainsi lorsque vous avez fait un infarctus ou avez eu une pose de stent il y a quelques années et que grâce à une longue recherche vous avez réussi grâce à un alignement de planète à obtenir les garanties IPT et ITT tant convoitées, votre banquier pourra vous rétorquer que votre contrat ne présente pas l’option rachat d’exclusion psy dos (cf »Assurance de prêt et définition de la couverture « psy et dos » (affections disco-vertébrales et du psychisme). Et oui si une simple lombalgie il y a quelques temps a fait que l’assureur n’a pas accordé cette option basique, votre banquier ne passera toujours pas le feu au vert…..

Quand vous êtes emprunteur en situation de risque aggravé de santé vous entendrez parler ou recevrez de l’assureur des indications pour vous communiquer que votre dossier a été transmis au niveau 2 ou 3 de la convention AERAS C’est le chemin « classique » qui ne doit pas forcément vous effrayer si vous avez anticipé.

Pourquoi ? Tout simplement car suivant les assureurs et les niveaux d’acceptation médicale, certains vont rapidement transmettre les dossiers aux niveaux 3 alors que d’autres vont rester en niveau 2 et arriver à trouver une solution. Néanmoins soyons franc lorsque l’on vous communique que le dossier est transmis au niveau 3 cela signifie que les choses se complexifient et que si vous n’avez pas anticipé avec la banque cela peut commencer à fortement se corser. L’anticipation nécessaire nous allons vous la livrer maintenant et vous allez pouvoir l’utiliser quasiment comme une marche à suivre à la lettre si vous souhaitez arriver au bout de vos démarches.

Rappelons que l’objectif est d’obtenir son prêt immobilier et que c’est toujours la banque qui au final dit OUI ou NON. En effet tout ce que nous vous avons indiqué jusqu’à présent était disons le généraliste et pouvait s’appliquer à tous. Nous vous l’avons dit dès le début, votre cas est unique.

Ce n’est pas parce que vous êtes diabétique, maladie chronique ou avez eu un cancer du sein il y a 3 ans qu’en reprenant à la lettre l’expérience d’un voisin ou ami ayant la même pathologie ou les mêmes antécédents que vous devez reproduire le même schéma Cette personne n’a pas exactement la même chose que vous (pas le même stade, pas la même antériorité, pas les mêmes analyse de sang que vous), il n’a pas le même âge que vous, n’emprunte pas sur la même durée que vous, n’emprunte pas dans la même banque que vous et n’a pas la même situation que vous (seul ou en couple, niveau de revenus et répartition de revenus dans son couple) Vous voyez ça fait beaucoup de SI…..

Nous avons donc créer des catégories « non officielle » que nous utilisons au quotidien pour aider les emprunteurs à anticiper. Nous partons de principes très simples. La banque, dans le cadre d’un prêt de résidence principale souhaite une garantie DC PTIA IPT et ITT soit en résumé une couverture décès, invalidité totale et arrêt de travail de plus de 90 jours. Dès lors que vous souffrez d’un risque aggravé de santé la difficulté principale n’est pas le fait d’avoir un prix qui ne soit pas multiplié par 3 ou par 4 mais bien d’obtenir les garanties IPT et ITT qui sont quasiment liées entre elles. Le prix fait partie de la légende urbaine et est tout simplement véhiculé par nombre d’emprunteurs qui ont fait leur dossier d’assurance emprunteur en banque.

A la banque lorsque vous souscrivez une assurance prêt immobilier, vous rentrez dans le cadre d’un contrat groupe et les garanties sont mutualisées. Mutualisé cela peut avoir aussi un mauvais côté. Si les garanties IPT et ITT sont refusées elles vous sont tout de mêmes facturées. Étant donné qu’il y a un prix unique pour l’ensemble ces assureurs ne peuvent pas individualiser le coût de vos garanties. Ainsi si votre prix de base est à 50€ pour toutes les garanties il restera de 50€ même si la moitié des garanties (IPT ITT) sont refusées.

Si le taux de surprime est de 100% on doublera votre cotisation et vous arriverez à 100€. Quand on vous multiplie par deux un prix qui est déjà à la base au double de la concurrence (en rapport avec le marché de la délégation d’assurance) et qu’en plus on vous facture des garanties que vous n’avez pas obtenue la note peut très rapidement devenir salée. Sur des garanties individuelles les prix de base sont déjà plus bas et en plus si les garanties IPT ITT ne vous sont pas octroyées, elles ne vous seront pas facturées (on reviens à une certaine logique). Ainsi si l’on vous majore de 100% (sur un coût qui à la base est inférieur de 50% à celui de la banque) uniquement sur les garanties obtenus forcément les prix finaux restent dans la grande majorité des cas très abordable.

Donc oubliez la légende urbaine et ne commencez pas à penser que cela risque de vous coûter les yeux de la tête. Néanmoins toujours dans un souci d’anticipation, prendre l’information sur les prix de base est toujours bonnes car si ceux-ci vous semblent déjà trop élevés, inutile d’aller plus loin.

Je vous le conseille notamment si vous avez dépassé les 45 ans, que vous êtes fumeur, avez un travail réputé à risque par les assureurs externe (bâtiment par exemple), et que vous empruntez sur une longue durée.

Ceux sont tous les paramètres qui peuvent faire augmenter les prix d’une grande majorité de contrats en délégation d’assurance. Cela ne veut pas dire que votre opération de crédit immobilier sera impossible mais tout simplement que le champs des possibilités sera un peu plus réduit. Passé la légende urbaine revenons sur notre quatuor de garanties DC PTIA IPT ITT que constitue l’assurance emprunteur souhaitée par votre banquier et l’éventuelle difficulté à obtenir les des deux dernières à savoir l’IPT et l’ITT.

On vous parlera d’ailleurs bien souvent uniquement que la garantie ITT (incapacité temporaire totale) ou IT (incapacité totale) car c’est le terme employé par les banquiers.

Pour eux cela signifie la même chose. A notre niveau et selon notre expérience à ce jour nous identifions 3 catégories de risques aggravés pour la partie assurance emprunteur.

Vous trouverez le meilleur contrat d’assurance emprunteur en comparant les différentes offres du marché. Actuellement, les contrats Utwin et April sont particulièrement compétitifs. Nous vous conseillons notre comparateur en ligne d’assurances de prêt immobilier qui ne demande aucunes coordonnées. Selon votre profil et votre projet immobilier, il vous proposera les offres les plus adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *