Assurance de Prêt Immobilier Senior

Quelle assurance de prêt immobilier pour un senior ?

Quelle assurance emprunteur pour les seniors ?

Après 65 ans, les paramètres changent. Les garanties décès et PTIA sont alors soumises à une surprime, car les risques sont plus élevés. Les taux d’assurance augmentent de manière variable d’une banque à l’autre et d’un assureur à l’autre. Des surprimes peuvent également être appliquées sur d’autres garanties, en fonction du profil de l’assuré. Pour être sûr de faire le bon choix, n’hésitez pas à passer par un comparateur d’assurance prêt pour les seniors.

Afin de préserver vos intérêts et ceux de vos proches, l’assurance Décès PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) garantit le remboursement de tout ou partie du capital restant dû au prêteur, en cas de décès ou d’invalidité totale et définitive pendant la durée du crédit.

Emprunter après 60 ans, c’est possible ?

Les taux d’assurance de prêt immobilier pour les plus de 50 ans sont trop variables. il existe pour les garanties de base des taux entre 0,45% et 0,70% (par exemple : 0,55% pour la Banque Populaire) sur le capital initial. Pour les assureurs individuels, les taux sont un peu plus intéressants mais surtout les niveaux des garanties sont plus modulables. Après 60 ans, vous aurez souvent seulement la garantie Décès et PTIA car les autres garanties ne sont pas souvent accordées ni même nécessaire si vous êtes retraité.

L’assurance d’un prêt immobilier est donc un contrat qui intervient si l’assuré décède ou fait face à un grave problème de santé (accident, maladie..). Selon les garanties souscrites, vous serez plus ou moins couvert et donc indemnisé en cas de problème. Pour les achats locatifs, seules les garanties Décès et PTIA sont obligatoires, pour les achats résidentiels, il faut rajouter les garanties IPT et ITT.

Découvrez les garanties de l’assurance décès invalidité dans le cadre d’un prêt immobilier

Garantie décès : en cas de décès de l’assuré, l’assureur se charge de verser le capital restant dû à l’établissement prêteur, dans la limite du montant garanti. Ainsi, les héritiers peuvent récupérer le bien immobilier sans avoir à rembourser le crédit restant. 

Une personne peut emprunter très tard dans sa vie, jusqu’à 80 ans, mais il est vrai que plus une personne est âgée, plus le risque est grand pour l’institution bancaire qui accorde le crédit. En conséquence, la différence se jouera dans le taux d’intérêt pour un emprunteur assuré par rapport à un acheteur d’un autre profil.

Afin d’obtenir un contrat plus adapté, il est préférable de faire appel à une délégation d’assurance.

Est-il facile pour les personnes âgées d’emprunter de l’argent ?

Dans cette optique, les banques sont plus accueillantes pour les emprunteurs qui sont proches de la retraite. Une personne peut emprunter très tard, jusqu’à l’âge de 80 ans, mais il est vrai que plus une personne est âgée, plus le risque est grand pour l’institution bancaire qui accorde le crédit. Ainsi, la différence se jouera dans le taux d’intérêt pour un emprunteur assuré par rapport à un acheteur d’un autre profil.

Dans tout contrat d’assurance de prêt immobilier, il existe une limite d’âge pour l’adhésion et la résiliation de la couverture.
La limite d’âge pour la souscription
L’assureur paie les échéances du prêt dans les limites du capital assuré lorsque le taux d’invalidité de l’assuré est égal ou supérieur à 66% selon les normes en vigueur dans sa branche, sans tenir compte de la possibilité de reclassement. La date limite d’inscription est fixée à 65 ans.

  •  

Pour les emprunteurs retraités, il n’est plus nécessaire d’assurer ou de maintenir une couverture pour l’arrêt de travail (ITT), l’invalidité professionnelle (IPT) et le chômage.
Afin de déterminer le risque de couverture décès d’un emprunteur jusqu’à 80 ans et de calculer le montant de la prime qu’il versera, l’assureur doit avoir une idée précise de l’état de santé de l’emprunteur. Les procédures médicales requises varient en fonction de l’âge du demandeur, de ses antécédents médicaux et des fonds empruntés.
Les ASSUREURS refusent de couvrir les emprunteurs.

Les emprunteurs ayant un crédit en cours peuvent changer d’assurance en cours de contrat pour profiter de conditions plus avantageuses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *