Calcul et simulation assurance prêt immobilier

Calcul assurance prêt immobilier

Lorsqu’un emprunteur demande à une banque un prêt pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, il a généralement tendance à se concentrer sur le taux d’intérêt nominal du prêt. Il s’agit du taux d’intérêt qui sert de base au calcul des intérêts du prêt. Toutefois, cela ne doit pas être le seul critère qui détermine votre choix.

Il vaut la peine de faire quelques calculs pour savoir combien coûtera votre assurance immobilière et, par conséquent, le coût global de votre prêt. L’assurance des emprunteurs peut représenter jusqu’à 30 % du coût total du prêt. Il est donc préférable de rechercher les taux d’assurance les moins chers. Plus précisément, le calcul de vos taux d’assurance vous donnera une idée de ce que seront vos paiements mensuels.

Les offres d’assurance emprunteur varient en fonction de votre situation, de votre dossier de santé (fumeur ou non-fumeur, âge, type de travail, etc.), du profil de votre ou vos crédits et de votre acquisition immobilière. Les banques proposent souvent une formule de groupe, souvent appelée “assurance de groupe”. Il est important de s’informer sur les différents détails de ce contrat proposé par votre prêteur avec votre emprunt.

L’assureur pourra donc utiliser tous ces facteurs pour calculer votre taux d’assurance prêt immobilier personnalisé pour votre assurance particulière auprès de la délégation, ou votre taux d’assurance prêt immobilier moyen pour votre catégorie d’assurance collective auprès de votre banque. Pour ces derniers, le calcul des taux est moins personnalisé.

Le risque est donc partagé par tous les emprunteurs de cette banque. Le coût d’un tel contrat de groupe est donc intéressant pour les risques les plus élevés, alors qu’il sera plus élevé que le tarif individualisé pour les risques les plus élevés.

Les taux d’intérêt nominaux, qui peuvent être fixes ou variables : dans le premier cas, le montant des intérêts du prêt est calculé sur la base du taux d’intérêt en vigueur, de la durée du prêt immobilier et du montant que vous empruntez ; dans le second cas, le coût des intérêts ne peut être calculé à l’avance, car il évolue dans le temps. Cependant, les taux d’intérêt variables sont rarement utilisés à l’heure actuelle en raison des conditions de taux d’intérêt très favorables : ils sont en effet proches des plus bas historiques.

  • Pour calculer la prime mensuelle, il faut multiplier le taux d’assurance fixé par la banque par le montant du capital emprunté et diviser le résultat par 12 (le nombre de mois dans une année). Pour calculer le coût total de l’assurance : multipliez le montant du capital emprunté par le taux d’assurance fixé par la banque, puis multipliez le résultat par le nombre d’années du prêt.
  • Prenez le taux d’assurance emprunteur et appliquez-le au montant de votre prêt. Divisez ensuite le résultat par 12 pour obtenir le montant de vos mensualités d’assurance de prêt immobilier.

Une demande de devis en ligne à la concurrence présente un intérêt pour de nombreuses personnes.

Trouvez un bon taux d’assurance de prêt immobilier auprès d’un autre assureur et vous pourrez obtenir une cotisation ou prime d’assurance à celle de la banque.

Trouvez une nouvelle assurance emprunteur en quelques minutes et souscrivez en ligne à un meilleur taux !

Depuis 2010, la loi Lagarde rend possible la délégation d’assurance. En d’autres termes, l’emprunteur est libre de choisir un autre type d’assurance de prêt en plus de celui proposé par la banque (assurance de groupe). Il peut donc faire jouer la concurrence et choisir une assurance déléguée avec des tarifs plus bas.
 !

  • Calcul du coût d’assurance, comment prendre en compte la quotité ?

Si un couple est assuré sur la base d’une répartition à 100 % : le monsieur gagne 3 000 € par mois et la femme 1 000 € par mois, il paie donc 75 % des ressources du couple et elle 25 %. La part de l’homme est de 75% et celle de la femme de 25%. S’il décède, son assureur lui versera 75% du capital restant et si elle décède, il recevra 25% du capital restant.


Si le couple avait choisi d’assurer 200% de sa part, soit 100% chacun, il aurait été plus protégé : en cas de décès de l’un d’eux, l’assureur aurait versé au survivant l’intégralité du capital résiduel dû.


La quotité de financement n’a pas d’incidence sur le taux d’assurance du prêt, mais seulement sur le montant de la cotisation. Par exemple, une police d’assurance prêt avec un ratio prêt/valeur de 200% aura une prime double.
Ratio prêt/valeur en pourcentage (dans le cas de co-emprunteurs)


Le calcul du coût de l’assurance emprunteur peut prendre en compte le pourcentage du prêt.
Pour deux emprunteurs, ce ratio peut varier de 100% à 200%.