Calcul Taux d’assurance credit immobilier

Économisez 15 000€ sur votre assurance de prêt.

Gratuit et sans engagement.

Calcul taux d’assurance de prêt immobilier

Vous voulez vérifier combien vous devrez payer avant de souscrire une assurance hypothécaire ? Pour ce faire, utilisez notre calculateur pour une simulation précise, instantanée et gratuite afin de connaître le coût mensuel et total de votre assurance de prêt.

Comment le coût de l’assurance hypothécaire est-il calculé ?

Tout emprunteur est tenu de souscrire une assurance de prêt lorsqu’une banque accepte de lui prêter une somme d’argent pour financer l’achat d’un appartement ou d’une maison. Elle a pour but de rembourser les mensualités de votre prêt hypothécaire en cas de décès ou d’invalidité totale ou partielle de l’emprunteur.

Le tarif de ce type d’assurance emprunteur est fixé par la banque ou la compagnie d’assurance en fonction de plusieurs critères définis. Ce taux est exprimé en pourcentage.

Mais que signifie un taux de 0,6 %, par exemple, pour l’assurance du prêt immobilier ?

Elle exprime le prix annuel de votre contribution. Il sera égal à 0,6 % du montant initial, c’est-à-dire le montant total emprunt, ou à 0,6 % du « capital restant dû » de votre prêt hypothécaire, c’est-à-dire le montant que vous devrez encore payer lorsque vous le rembourserez.

Selon la compagnie d’assurance choisie (assurance emprunteur), le taux d’assurance est de 0,06 % du montant initial.

En fonction de l’assureur que vous choisissez (l’assurance groupe de la banque ou un assureur externe), il est possible de réduire le coût de votre assurance de prêt en souscrivant un taux plus bas sans réduire votre niveau de couverture ni modifier la durée de votre prêt. Pour trouver un tel assureur avec des tarifs compétitifs et une bonne garantie, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur gratuit d’assurance de prêt en ligne.

Pourquoi devrais-je calculer le coût de l’assurance hypothécaire ?

Il est essentiel de calculer le coût de l’assurance afin de savoir combien vous paierez chaque mois à l’avenir et le montant total de l’assurance hypothécaire. Il est ainsi plus facile pour les emprunteurs d’ajuster leur budget, d’avoir une idée plus précise du coût total de leur prêt, y compris l’assurance de prêt, et de savoir s’il est nécessaire de souscrire une assurance moins chère pour la même assurance de prêt.

Le coût de l’assurance emprunteur est le deuxième coût le plus important d’un prêt immobilier, après les intérêts bancaires. Les taux d’assurance hypothécaire dépendent de divers facteurs liés à votre situation, au montant emprunté, à la garantie exigée par la banque prêteuse et au choix des quotités d’assurance.

Capital emprunté ou encours : comment sont calculés les taux d’assurance ?

La méthode d’application des taux d’assurance varie en fonction de la formule choisie.

Les contrats collectifs fournis par les banques : le coût de l’assurance est calculé sur la base du montant du capital emprunté, la cotisation est donc fixe.

Pour calculer la prime mensuelle, il faut multiplier le taux de prime fixé par la banque par le montant du capital emprunté et diviser le résultat obtenu par 12 (le nombre de mois d’une année). Pour calculer le coût total de l’assurance : multipliez le montant du capital emprunté par le taux de prime fixé par la banque, puis multipliez le résultat par le nombre d’années empruntées.

Pour la commission d’assurance : le coût de l’assurance est calculé sur la base du capital restant dû, la cotisation sera donc dégressive. L’évaluation de son coût total est donc un peu plus compliquée : ceci grâce au tableau d’amortissement du prêt. Pour un prêt hypothécaire de 200 000 €, si le coût de l’assurance est de 65 € le premier mois, il diminuera le deuxième mois et ainsi de suite jusqu’à atteindre 0,40 € dans la dernière mensualité.

En bref, pour comparer le prix d’une assurance de prêt fixe et d’une assurance de prêt dégressive, il ne faut pas seulement comparer leurs taux, car les conditions d’application sont différentes. Plus important encore, vous devez comparer leurs coûts totaux sur toute la durée du prêt ainsi que le TAEG (taux annuel effectif global de l’assurance).

Comment tenez-vous compte des quotas dans le calcul du coût de l’assurance ?

Dans un contrat d’assurance prêt classique, un seul emprunteur assure 100% de sa part du prêt (la partie assurance). S’il n’est pas possible d’assurer à moins de 100 %, il est possible d’assurer à plus de 100 %, jusqu’à 200 % pour 2 emprunteurs, 300 % pour 3 emprunteurs, etc. S’il y a plusieurs emprunteurs (par exemple un couple), le quota est basé sur la contribution de chaque individu au revenu imposable du ménage. Ce pourcentage est déterminé en accord avec votre banquier.

Si un couple est assuré avec une quote-part de 100 % : le monsieur gagne 3 000 € par mois et la femme 1 000 € par mois, il contribue à 75 % des ressources du couple et elle à 25 %. La part de l’homme est de 75% et celle de la femme de 25%. S’il décède, sa compagnie d’assurance lui versera 75% du capital restant et si elle décède, il recevra 25% du capital restant.
Si le couple avait choisi d’assurer 200% de sa part, soit 100% chacun, il aurait été plus protégé : en cas de décès de l’un d’eux, l’assureur aurait versé au survivant l’intégralité du capital résiduel dû.

La quotité de financement n’a pas d’incidence sur le taux d’assurance du prêt, mais seulement sur le montant de la cotisation. Par exemple, une assurance de prêt à 200% doublerait les primes.

Quels sont les critères de calcul de l’assurance emprunteur ?

Il y a 4 facteurs principaux qui sont pris en compte dans le calcul de l’assurance prêt :

Le tabagisme l’exercice d’un sport ou d’une profession à risque, l’âge (les taux augmentent en fonction de l’âge de l’assuré au moment de l’assurance en raison du risque accru de décès) et les antécédents médicaux (des taux plus élevés s’appliquent aux personnes ayant des problèmes de santé) sont autant de critères utilisés pour définir les taux.

Type de contrat et mode d’application des taux d’assurance emprunteur Assurance collective ou déléguée pour les banques (assureurs indépendants) Les taux d’assurance emprunteur s’appliquent au capital emprunté ou au capital restant dû. Le calcul des coûts de l’assurance emprunteur peut tenir compte de la quotité du prêt.

Pour deux emprunteurs, ce pourcentage peut varier de 100% à 200%. Garanties exigées par la banque prêteuse Se reporter au tableau d’amortissement Les deux seules garanties obligatoires sont le décès et la PTIA.

TAEA, à quoi correspond ce calcul ?

Afin de comparer plusieurs contrats d’assurance de prêt, l’emprunteur peut utiliser différents indicateurs.

Le coût global de l’assurance hypothécaire.
Taux d’assurance moyen : le taux relatif au capital emprunté, il est généralement facile à lire car il peut être ajouté au taux hypothécaire de la banque prêteuse. Il s’agit du taux figurant sur votre devis ou contrat d’assurance emprunteur.


TAEG (taux de prime effectif annuel) : outil permettant aux emprunteurs de comparer objectivement différentes offres d’assurance de prêt immobilier. Depuis 2014, le TAEG est obligatoire dans les contrats d’assurance : le prêteur doit le fournir avant toute signature de contrat. Il est utile pour comparer différentes polices d’assurance sur la base du capital restant dû ou du capital emprunté.

Le nouveau TAEA, ou TAEAG (Taux Annuel Effectif d’Assurance Global), permet de communiquer le taux d’assurance emprunteur sur le capital restant dû. Cela signifie que les taux d’assurance calculés sur la base du capital emprunté ne sont plus applicables. Cela a permis d’uniformiser la méthode de calcul, qui est exprimée en pourcentage, avec le coût par période (mensuel, trimestriel) exprimé en euros, puis le coût total en euros.

Le taux d’intérêt annuel informe le futur emprunteur du coût de l’assurance. Il s’agit de la différence entre le taux effectif total incluant toutes les assurances et le taux effectif total sans aucune assurance.

Assurance collective ou déléguée : calcul des tarifs

Depuis 2010, la loi Lagarde rend possible la délégation d’assurance. En d’autres termes, les emprunteurs sont libres de choisir un autre type d’assurance de prêt en plus de celui proposé par la banque (assurance de groupe). Ils peuvent donc profiter de l’avantage concurrentiel et opter pour une assurance déléguée avec des tarifs moins élevés.

Le calcul de l’assurance hypothécaire dépend du type d’organisation choisi

  • Assurance de groupe : proposée par les banques prêteuses (LCL, AXA, Banque Postale, BNP, CIC, etc.) qui mutualisent le risque entre tous les assurés. Sa tarification est donc fixe et uniforme jusqu’à la fin du prêt, puisque le taux d’intérêt est appliqué au montant du capital emprunté. En outre, la formule de calcul de l’assurance hypothécaire est la même pour tous les emprunteurs qui optent pour ce type de contrat.
  • L’assurance déléguée, également appelée assurance emprunteur  » personnelle  » ou  » externe à la banque « , applique le taux au capital restant dû. Les contributions sont donc réévaluées chaque année selon un tableau d’amortissement, ce qui signifie que cette contribution est élevée au début du prêt, mais qu’elle diminuera progressivement jusqu’à la fin du prêt.

La différence de prix entre ces deux formules est souvent avantageuse pour l’assurance déléguée. Toutefois, comme chaque assureur a ses propres tarifs et critères, il peut être difficile de connaître le taux d’assurance exact avant de demander un devis. En utilisant notre calculatrice pour calculer votre assurance hypothécaire, vous pouvez voir la différence de prix entre l’assurance collective et l’assurance individuelle.

Comment puis-je réduire le coût de mon assurance emprunteur ?

En vertu d’une législation récente, les emprunteurs ont le droit de changer leur police d’assurance pour une autre qui les couvre au moins, mais à un coût moindre. C’est l’occasion de réduire le coût de l’assurance emprunteur et donc le coût total du crédit immobilier !

L’assurance peut être changée à tout moment au cours de la première année (loi Hamon sur l’assurance hypothécaire, 2014) : à condition de respecter une garantie équivalente entre le contrat initial et le nouveau contrat. Vous devez donner un préavis de 15 jours.
La possibilité de changer d’assurance tous les ans à la date anniversaire (amendement Bourquin sur l’assurance de prêt immobilier, 2017) : s’assurer que la garantie du nouveau contrat est équivalente à celle du contrat bancaire et respecter un préavis de 2 mois.Réassurez-moi peut vous aider à changer votre assurance de prêt gratuitement.

Trouvez une nouvelle assurance de prêt en quelques minutes et souscrivez un meilleur taux en ligne !

Comment calculez-vous le coût de votre assurance emprunteur ?

Prenez le taux de l’assurance emprunteur et appliquez-le au montant de votre prêt. Divisez ensuite le résultat par 12 pour obtenir le montant que vous payez chaque mois pour votre assurance hypothécaire.

Par exemple, le taux d’intérêt applicable est de 0,5 % et votre prêt est de 150 000 €. Vous obtiendrez 750 € (150 000 x 0,5/100), que vous diviserez par 12. Votre paiement mensuel d’assurance hypothécaire sera de 62,50 €.

Nous vous recommandons de changer votre assurance hypothécaire afin de trouver un contrat plus attractif en termes de prix. Cette opération a été considérablement simplifiée grâce aux lois Lagarde et Harmon et à l’amendement Burgin.

Comment trouver l’assurance hypothécaire la moins chère ?

Comparez les devis sur le marché et examinez plusieurs indicateurs.

  • Le coût total de l’assurance emprunteur.
  • Le taux d’assurance moyen, que nous pouvons calculer pour vous.
  • TAP (taux de prime annuelle en vigueur).
  • Le coût global de l’assurance emprunteur

Qu’est-ce que l’AEIR ?

Le taux annuel effectif d’assurance (TAEA) vous renseigne sur le coût de l’assurance proposée par l’établissement bancaire en pourcentage du coût total du prêt, ce qui vous permet de comparer objectivement les différentes offres d’assurance de prêt immobilier.