Assurance prêt personnel senior

Comment trouver le contrat d’assurance de prêt personnel qui vous correspond en tant que senior !

Vous envisagez de contracter un prêt personnel et vous aimeriez savoir s’il est possible de le protéger avec une assurance emprunteur ? La réponse est oui.

L’assurance de prêt personnel fonctionne exactement de la même manière que l’assurance de crédit immobilier  : elle garantit le remboursement de votre prêt en cas d’événement imprévu de nature médicale ou autre. Vous pouvez choisir de souscrire l’assurance proposée par votre banque ou de faire jouer la concurrence, comme le prévoit la loi Lagarde 2010.

Le prêt personnel : l’option idéale pour la consommation courante


Le prêt personnel est une solution de financement adaptée aux besoins de consommation courante d’une famille : achat d’une voiture, voyage, remplacement des appareils de cuisine, remplacement des fenêtres, construction d’un balcon, achat d’un home cinéma. Tout est possible.

Le montant du prêt personnel est adapté à chaque projet peu importe l’âge. Pour un prêt à l’amélioration de l’habitat, par exemple, vous pouvez emprunter jusqu’à 75 000 €. Pour les prêts purement personnels sans objet spécifique, la plupart des organismes de crédit proposent des prêts allant jusqu’à 8 000 €.

Dans les deux cas, le montant est trop faible pour être considéré comme une maison. Les prêts personnels ne sont pas conçus pour les biens immobiliers.

Les prêts immobiliers : conçus pour durer


L’achat d’un appartement ou d’une maison avec un prêt hypothécaire implique souvent un engagement à long terme. C’est précisément l’avantage du prêt hypothécaire : la période de remboursement peut être étalée sur 30 ans (sous certaines conditions), ce qui permet d’emprunter une somme d’argent importante en fonction du prix du marché immobilier.

En outre, le taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire est proportionnel à sa durée et ne dépasse pas un certain plafond. Ces taux sont fixes, modifiables ou variables pour s’adapter à l’évolution de l’environnement économique sur les 15 ou 20 prochaines années.

Ne confondez donc pas un prêt hypothécaire et un prêt personnel, les deux ont leur propre utilité.

Voir également nos conseils sur les autres types de prêts.

Prêt personnel ou crédit renouvelable ?
– Prêt personnel ou prêt automobile ?

Les principaux types de garanties fournies pour assurer un prêt personnel sont les suivants.

  • Assurance décès : ce type d’assurance est nécessaire pour les prêts immobiliers et peut également être souscrit pour les prêts personnels. Elle vous permet d’être entièrement pris en charge en cas de décès et ainsi de ne pas laisser de dettes à vos proches. Par exemple, vous pouvez souscrire une assurance décès pour un prêt automobile. Si vous décédez, l’assurance remboursera le capital restant et vos proches n’auront pas à prendre le relais.
  • Assurance invalidité : en cas d’accident ou de maladie, vous pouvez être exposé à une invalidité totale et définitive ou partielle. En conséquence, vous ne pourrez probablement plus exercer votre profession, ce qui signifie une baisse inévitable de vos revenus. Comment pouvez-vous honorer votre prêt dans une telle situation ? Grâce à cette assurance, il prendra le dessus.
  • Assurance maladie : si vous ne pouvez plus travailler et que vous vous arrêtez de travailler, et que cette situation est reconnue par la sécurité sociale, alors l’assurance de santé maladie peut prendre en charge tout ou partie de vos mensualités.
  • Assurance perte d’emploi : Si vous avez un contrat à durée indéterminée, il est possible de souscrire une assurance perte d’emploi. Cela vous permettra de recevoir des mensualités de prêt complètes ou partielles au cas où vous ne seriez plus employé.


Toutes ces assurances se complètent, mais il n’est pas nécessaire de souscrire les deux. En fonction de vos besoins, vous pouvez créer un panier de garanties et disposer ainsi d’une protection sur mesure.

Par exemple, la perte de l’assurance-emploi serait inutile pour les emprunteurs qui sont des travailleurs indépendants (elle ne serait pas offerte parce qu’il serait impossible d’en faire la demande).

De même, si vous empruntez un petit montant, l’assurance de risque de décès / invalidité peut ne pas être nécessaire, car ce montant peut essentiellement être remboursé si le pire se produit.

Exclusions de l’assurance emprunteur

Avant de vérifier votre contrat d’assurance prêt personnel, prenez le temps de lire les détails du contrat, notamment la liste des exclusions de ces polices. Pratiquement toutes les polices d’assurance présentent des garanties restrictives.

Par exemple, certains accidents sont exclus de l’assurance invalidité, tandis que certaines situations spécifiques peuvent même être exclues de l’assurance chômage.

La fin d’un contrat à durée déterminée, un licenciement pour faute ou même une démission volontaire ne sont généralement pas couverts par l’assurance perte d’emploi pour votre salaire mensuel.

Faites également attention à la période d’attente. La plupart des polices d’assurance comportent un délai d’attente, c’est-à-dire une période de temps avant que la garantie ne prenne effet. Cette période peut être assez longue et n’est pas attrayante pour vous.

Pour une comparaison claire, vous devez vous référer à la notice d’information qui doit vous être remise lors de la souscription de votre assurance emprunteur.

Autres moyens d’obtenir un prêt senior

 Le prêt viager hypothécaire


– Le prêt viager hypothécaire peut être une passerelle vers un nouveau prêt si la personne retraité est déjà propriétaire d’un logement . Cette solution convient à l’achat d’un logement plus grand ou d’un logement situé dans une zone géographique où le prix au mètre carré est plus élevé.

De son vivant, l’emprunteur reçoit de la banque une rente ou un versement en capital et le montant du prêt est remboursé après le décès de l’emprunteur par la vente du bien hypothéqué. Ce type de prêt est également très utile pour apporter un petit complément financier à votre revenu de retraite.

Pour cette raison, le prêt viager hypothécaire n’est recommandé qu’aux emprunteurs qui n’ont pas d’enfants, car ceux-ci ne pourront pas hériter du bien.

  • Hypothèques garanties
  • Une autre possibilité est une hypothèque garantie. Le principe est similaire à celui du prêt viager, mais cette fois l’emprunteur rembourse le prêt par mensualités comme pour un prêt classique. Ce prêt répond aux conditions suivantes.
  • Elle est limitée à 70% du prix de vente.
  • Elle n’exige pas l’assurance de l’emprunteur.
  • Son prix est en moyenne 0,5 % plus élevé.
  • Au décès de l’emprunteur, la banque vend le bien pour récupérer le capital restant. Les héritiers reçoivent alors la différence entre le montant vendu et le montant du capital restant.

Si les héritiers souhaitent conserver le bien, ils peuvent également rembourser le capital restant dû auprès de son établissement financier.